Accueil > LES FLASH´S - L’AGENDA > Les différents statuts sociaux

Les différents statuts sociaux

vendredi 20 février 2015, par Infor Jeunes Couvin

Les montants des allocations de chômage, ou encore du RIS du CPAS sont différents en fonction de notre situation familiale. Tu recevras donc une somme différente selon que tu es cohabitant(e) avec charge de famille (= chef de famille), isolé(e) ou cohabitant(e). Pour l’ONEM, il y a 4 catégories familiales (chef de ménage, isolé(e), cohabitant(e) et cohabitant(e) privilégié(e)), le CPAS en compte 3 (seul(e), cohabitant(e) et cohabitant(e) avec charge de famille).

Chef de famille
Le chef de famille, appelé aussi chef de ménage, habite avec son/sa partenaire (marié ou non) qui ne dispose pas de revenus professionnels ou de remplacement. La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas la situation, même si ces personnes disposent de revenus. Il peut aussi habiter exclusivement avec ses enfants, à condition
qu’il ait droit aux allocations familiales ou avec d’autres parents ou alliés jusqu’au 3ème degré inclus qui ne disposent pas de revenus professionnels, ni de remplacement. La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas votre situation à condition que ces personnes ne disposent pas de revenus professionnels ni de revenus de remplacement. Est aussi considéré comme chef de ménage la personne qui habite seule et qui est tenue de payer une pension alimentaire.

Isolé(e)
La personne habitant seule est considérée comme isolée.

Cohabitant(e) privilégié(e)
Si tu n’es ni chef de famille, ni isolé(e) et que ton/ta partenaire bénéficie d’un faible revenu de remplacement (allocation de chômage, pension...), tu es dans la catégorie de cohabitant(e) privilégié(e). Ton allocation en tant que cohabitant peut alors être
majorée si tu n’as pas d’autres revenus dans le courant du mois.

Quelques définitions
Le partenaire est la personne qui cohabite avec le chômeur et qui forme avec lui un ménage de fait. Elle n’est pas un parent ou un allié jusqu’au 3ème degré inclus du chômeur. Ce n’est pas un enfant d’une autre famille pour lequel le travailleur ou un
autre membre du ménage peut prétendre aux allocations familiales. Et le partenaire est à charge financièrement du chômeur. Un parent ou allié jusqu’au 3èèmee degré inclus du chômeur est : l’enfant et son conjoint, le petit enfant et son conjoint, l’arrière petit enfant et son conjoint, le père et la mère, le beau-père et la belle-mère, le grand-père et la grand-mère du chômeur et leurs conjoints, l’arrière grand-père et
l’arrière grand-mère du chômeur et leurs conjoints, l’oncle, la tante et leurs conjoints, l’enfant du frère ou de la soeur et son conjoint.

Plus d’infos
Travailleur, chômeur, demandeur d’emploi ? Allocations chômage, temps partiel, crédit temps... www.onem.be
Moyens de subsistance insuffisants, sans domicile fixe ? RIS, aides matérielles, médiation de dettes...
www.belgium.be
.
ER : Arielle MANDIAUX Infor Jeunes Mons Rue des Tuileries, 7 - 7000 Mons

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document