Accueil > VITE LU ( l’info en quelques lignes) > Envie d’ëtre... Chauffeur/livreur

Envie d’ëtre... Chauffeur/livreur

Travail / Emploi Formation

vendredi 12 décembre 2014, par Infor Jeunes Couvin

Prénom : Pierre
Age : 57 ans
Chauffeur/livreur depuis 30 ans.

En quoi consiste votre profession ?
Je suis chauffeur/livreur en boulangerie. Mon travail consiste à livrer des pains et des
patisseries dans des magasins et grandes surfaces. Dès mon arrivée à la boulangerie, je
contrôle mon camion (éclairage, huile, eau, etc.) ensuite, je charge ma marchandise qui a été préparée et triée préalablement par la boulangerie et je commence ma tournée. Les
marchandises sont placées dans des bacs et sur des dollies (chariots à roulettes), je dépose les bacs pleins dans les magasins et reprends les vidanges. J’effectue toujours la même tournée, mais certains chauffeurs réalisent différentes tournées pour remplacer ceux qui sont en congés ou malades. Une fois que ma tournée est finie, je retourne au dépôt, décharge les bacs vides, range le camion, apporte les bons de livraisons des magasins au secrétariat. C’est comme ça que ma journée se termine.

Comment êtes-vous devenu chauffeur/livreur ?
En réalité, je suis devenu chauffeur un peu par hasard. A l’époque, je venais de trouver un travail dans une usine mais cela ne me plaisait pas. Mon beau-père travaillait dans une boulangerie. Un jour, il m’a dit que son patron recherchait un
chauffeur. J’ai alors tenté ma chance et je me suis présenté. Etant donné que j’avais déjà en ma possession un permis camion, il m’a engagé à l’essai pendant 2 semaines. Ensuite, j’ai signé mon contrat et j’y suis depuis 30 ans.

Quels sont les aspects positifs et les aspects négatifs de votre métier ?
Un des aspects positifs est que je suis toujours sur la route, je ne suis pas assis derrière un bureau toute la journée. Je vois du pays car on livre dans toute la Wallonie et au Luxembourg. En général, je suis seul, personne n’est là pour nous ennuyer pendant la tournée. Je vois juste les gérants des magasins lors de la livraison. Un
autre point positif pour moi est le fait de conduire ! J’adore ça et donc c’est parfait pour moi. Dans les points négatifs, il y a les horaires. On commence très tôt, par exemple, moi je débute ma journée à 2h, d’autres collègues à minuit, 3h ou encore 4h, cela dépend des lieux de livraison. Les nuits sont donc très courtes. Un autre point négatif est la météo. Quand il fait bon c’est idéal et agréable mais lorsqu’il commence à neiger ou à geler, c’est bien plus compliqué. Il faut vraiment faire très attention.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui se lancerait dans ce métier ?
C’est un travail qui demande beaucoup de rigeur et de volonté. En effet, il y a des
horaires à respecter car les livraisons doivent être faites à temps. Il faut être responsable au volant et de son véhicule. Il faut être vigilant lors du chargement du camion, ne pas se tromper de marchandises. Le plus important aussi est d’aimer conduire.

.....Plus encore
Il n’y a pas vraiment de formation pour être chauffeur/livreur, il faut juste posséder un
permis poids lourd via un centre d’auto-école. A l’engagement, il y aura une période d’essai où tu devras suivre pendant quelques jours un chauffeur expérimenté avant de pouvoir conduire seul. Pour passer ton permis camion, renseigne-toi auprès de l’auto-école proche de chez toi ou consulte le site www.goca.be pour plus de renseignements.

E. R. : Benrard ANTOIN - Infor Jeunes Tournai asbl - Rue Saint-Martin, 4-6 7500 Tournai

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document