Accueil > VITE LU ( l’info en quelques lignes) > Envie d’être traiteur

Envie d’être traiteur

Envie d’être

lundi 14 mars 2016, par ijcouvin

Découvre l’interview de Grégory, 35 ans, traiteur depuis 6 ans.

En quoi consiste votre profession ?

Le métier de traiteur est complexe par sa diversité. Je n’effectue jamais le même travail deux jours de suite. La principale tâche est de préparer des plats cuisinés que je sers aux clients soit à emporter, soit à l’occasion de réception. Il y a d’autres tâches telles que l’établissement de devis selon le type de prestations demandées et le nombre d’invités, l’achat de marchandises, la gestion des stocks.

Il arrive parfois aussi que je fournisse le matériel de réception.

Je dois alors souscrire des contrats avec les fournisseurs extérieurs pour ce qui concerne la vaisselle, le linge de table et les chaises. Il m’arrive aussi de devoir remettre en ordre les lieux après la réception.

La diversité est ce qui rend le métier vivant et attrayant.

Comment êtes-vous devenu traiteur ?

Avant de devenir traiteur, je travaillais dans un restaurant depuis plusieurs années en tant que chef de cuisine. Ma famille et mes amis m’avaient suggéré mais j’avais beaucoup d’appréhensions. Gérer une cuisine est une chose mais pouvoir assumer une entreprise en est une autre. Les encouragements de mes proches m’ont motivé à me lancer dans l’aventure et à devenir mon propre patron.

Quels sont les aspects positifs et les aspects négatifs de votre métier ?

Un des aspects positifs est la variété du travail, chaque plat, chaque menu a ses spécificités et ses techniques de préparation. Ce métier permet aussi de rencontrer beaucoup de monde, de s’exprimer au travers de la cuisine tout en faisant plaisir aux gens.

Le gros point négatif est l’horaire. Ce travail s’effectue surtout le weekend, en soirée, lors des fêtes (ex : fêtes de fin d’année). L’horaire varie chaque jour.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui se lancerait dans ce métier ?

Dans un premier temps, je crois qu’il est préférable de travailler pour un traiteur avant de se lancer. Au moins, on peut se rendre compte des différents aspects de ce métier.

Etre bien entouré est aussi un atout : cela vous permet de tenir bon, car les débuts ne sont pas toujours faciles. Quand quelqu’un croit en nous, c’est bien plus facile. Il faut aussi rester simple dans sa façon d’être avec les clients.

Nous devons rester accessible et pouvoir prendre le temps d’écouter les souhaits des clients, pouvoir être autant d’attentif pour un repas de 6 personnes que pour un banquet de 100 personnes.

Une bonne organisation peut aussi faciliter le travail quotidien. La qualité, la présentation et la décoration des plats sont des atouts essentiels.

Et pour terminer, une chose importante est de respecter les règles d’hygiène et de sécurité.
… Plus encore

Afin de devenir traiteur, tu dois faire des études de restaurateur. Il existe plusieurs filières :
◦ en secondaire technique de qualification
◦ CEFA
◦ IFAPME
◦ Promotion Sociale

Le métier de traiteur est une activité professionnelle réglementée. Dès lors, pour démarrer une activité en tant qu’indépendant, plusieurs conditions sont à remplir. Au-delà des indispensables connaissances en gestion de base, il faudra également apporter la preuve des compétences professionnelles spécifiques.

Pour + de renseingnements : www.inforjeunes.be

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document