Accueil > VITE LU ( l’info en quelques lignes) > Sextortion : abus de confiance sur fond de séduction

Sextortion : abus de confiance sur fond de séduction

Informatique / Nouvelles technologies

mardi 11 octobre 2016, par ijcouvin

Tu es en train de surfer sur le Net. Tu reçois une nouvelle demande d’ajout d’ami. Une photo apparait. Cette inconnue est belle, vraiment sexy. Tu acceptes l’invitation et allumes ta webcam. Elle enlève le haut et te demande de faire de même. Elle te pousse à aller de plus en plus loin. Tu te retrouves nu comme un ver. Et soudain… elle te menace de diffuser les images enregistrées à tous tes amis si tu ne lui verses pas la somme de 1500 euros ! C’est du « sextortion ».

Le sextortion est un mot valise composé de deux termes anglais ; « sex » (sexe) et « extortion » (extorsion). Derrière ces « belles inconnues vraiment sexy » se cachent, dans la plupart des cas, des organisations criminelles étrangères dont le seul but est d’exploiter la naïveté des jeunes pour leur extorquer de l’argent.

Que faire ?
Surtout, ne paie pas ! Diffuser une photo ou une vidéo d’un mineur de moins de 16 ans nu sur le Net est punissable par la loi. Récolte donc un maximum de preuves qui prouvent que quelqu’un te menace : les liens url, conversations chat, texto, mails, le nom du maître-chanteur, son âge, son adresse mail, son adresse postale, son pseudo, etc…Et pour résister à toute pression : « bloque » l’escroc de ta liste de contacts. Protège aussi tes ami(e)s du web en signalant le problème au réseau social que vous avez utilisé pour communiquer. Dès que c’est fait, rends-toi au bureau de police près de chez toi et dépose plainte.

E-réputation sous haute surveillance
Pour t’assurer que la vidéo ou la photo compromettante n’est pas en ligne, tu peux taper ton propre nom dans un moteur de recherche. Si tu retrouves la moindre trace de celle-ci, signale-le immédiatement au webmaster ou au responsable du site. Demande au service en question de retirer ce contenu en expliquant que tu n’as pas donné ta permission de publication sur le Net et que tu réclames que ton droit à l’image soit respecté. De plus, tu peux créer une « Google Alerte » à ton nom. Tu recevras alors un email qui liste toutes les pages web qui ont mentionné ton nom : pratique pour surveiller ta réputation en ligne.

Si tu as besoin d’aide pour toutes ces démarches, contacte le 116 000
 : la ligne d’aide pour un Internet plus sûr de Child Focus. Nous t’aiderons à sortir de cette vilaine ornière du Net !

Mieux vaut prévenir… que de se taper la honte !
Ne te livre pas à des actes sexuels devant la webcam ou n’envoie pas de photos ou de messages à caractère sexuel à des inconnus sur le Net. Si tu décides de le faire quand même, ton visage (ni aucun signe de reconnaissance) ne doit jamais apparaitre sur l’image pour éviter que l’on puisse t’identifier en cas de diffusion. Masque également ta webcam en dehors de toute utilisation pour être sûr de ne pas être filmé à ton insu.
Sources
www.childfocus.be
www.inforjeunes.be

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document